L’Halloween à l’ADL

| 0 Commentaires

L’Halloween à l’Atelier de Devoirs et de Leçons, c’est l’affaire de tous; enfants, collaborateurs et membres de l’équipe.

La semaine avant l’Halloween, il faut se mettre dans l’ambiance. Alors, quoi de mieux pour souligner cette fête que de décorer des citrouilles. Tout d’abord, il faut fouiller dans les bacs remplis de trésors de la Maison d’Aurore pour trouver tout le matériel nécessaire pour la création de belles ou d’effrayantes citrouilles. Une fois tous les essentiels de décoration trouvés, il ne reste plus qu’à laisser la place aux enfants et à leur créativité. Colle à paillettes, plumes, bouts de tissu et petits pots de yogourt sont parmi les articles utilisés par nos jeunes créateurs pour réaliser leur citrouille. Une fois décorées, les citrouilles ont été placées à un endroit stratégique dans chacune des salles où les enfants font leurs devoirs afin que les éminents membres du jury, composé de collaborateurs et d’une enfant, puissent voter pour la « plus belle » citrouille.

La semaine avant l’Halloween, Sylvie, responsable du volet alimentaire, est également à l’œuvre. Elle fait les courses pour préparer une collation effrayante qui sera servie aux enfants le mercredi et le jeudi avant l’Halloween. Au menu de cette collation, bananes fantômes, balais de sorcière et dentiers à la guimauve; de vrais délices santé qui ont ravi les petits et les grands.

Arrive enfin le mercredi avant l’Halloween. C’est sous les bons conseils de Gaétane, que certains enfants travaillant à la Plaza Laurier ont découvert l’art de faire des cicatrices. Je ne vous dévoilerai pas tous les secrets de la réalisation de ces fausses lésions cutanées, mais je peux vous dire qu’avec un peu de farine, du sirop de table et du maquillage on peut créer des balafres et des cicatrices dignes des plus grands films d’horreur! Vous n’avez qu’à le constater par vous-même!

 

Les enfants qui fréquentent l’atelier de la rue Garnier n’ont pas été en reste. Janique, maman et amie de la Maison d’Aurore, a écrit et lu un conte à glacer le sang aux plus grands, tandis que Françoise a donné vie à une histoire épeurante pour les petits. Ensuite, les enfants ont pu laisser aller leur fou en mimant des situations horrifiantes.

Pour terminer la fête dans chaque atelier, Roger a remis des prix aux gagnants des «plus belles » citrouilles. Félicitations à Maxim, Saya, Mathieu, Monica et Renaud. Bien entendu, l’Halloween ne serait pas l’Halloween sans des bonbons, alors chaque enfant est parti avec un petit sac de friandises. Je crois même que certains « grands enfants » sont également partis avec des bonbons!

Caroline Grailhe, animatrice jeunesse

Laisser un commentaire

Champs Requis *.