Revenir à la maison

| 0 Commentaires

Il y a de cela 5 ans, la Maison d’Aurore se révélait pour moi un formidable tremplin dans le monde de l’organisation communautaire. Je m’y suis plongée tête première, portant les valeurs de l’organisme et menant des projets d’envergure qui m’ont fait collaborer avec une foule de membres, de partenaires et de citoyens. Pendant ces années, la Maison d’Aurore m’a permis de grandir, de recevoir des formations éclairantes et de faire des apprentissages importants. Si bien qu’après un congé de maternité et devant la perspective de départ à la retraite de Lorraine, il m’est apparu inévitable de poser ma candidature pour prendre sa relève.

 

C’est à la fois un grand défi et un énorme privilège que de revenir ainsi à la Maison et d’avoir à chausser aujourd’hui les souliers d’une femme aussi engagée et aimée que Lorraine Decelles ! Je réalise d’autant plus ma chance de l’avoir côtoyée, d’avoir reçu sa confiance et ses encouragements, de l’avoir vue à l’œuvre avec l’équipe de travail et les collaborateurs, avec ce souci de la participation, de l’inclusion, de l’harmonie et de la mobilisation. J’ai pu tant de fois être témoin de l’appréciation qu’on lui portait au sein des espaces de concertation et de représentation, alors que son cœur et son expérience lui dictaient le mot juste, l’argument pertinent, le conseil judicieux, et surtout, l’expression d’une vision de développement toujours en faveur d’une solidarité et du bien commun pour le quartier. C’est donc avec une grande considération pour elle et une inspiration nourrie que j’aborderai désormais le travail de coordination.

 

Prendre la baguette de chef d’orchestre dans un organisme comme la Maison d’Aurore est un projet hautement stimulant, quand on sait à quel point Aurore est bien ancrée dans son milieu, qu’elle présente une excellente santé financière et que parmi ses artistes et artisans, se trouvent un conseil d’administration motivé et une équipe de travailleurs et travailleuses expérimentés. C’est là toute une famille intergénérationnelle soudée par cette intention partagée d’améliorer les conditions de vie de notre collectivité ! J’éprouve un grand enthousiasme à l’idée d’accompagner cette équipe dans son développement professionnel et l’accomplissement de son plein potentiel.

 

Je suis persuadée du caractère unique et riche de la Maison d’Aurore, de la vitalité et du bien-fondé de ses projets, de l’équilibre réussi entre, d’une part, l’offre de services à la population et d’autre part, ce lieu d’empowerment individuel et collectif auquel nous aspirons. Qu’un tel espace existe dans une vie de quartier est chose précieuse, et je suis très heureuse de pouvoir continuer à contribuer, avec mon expérience, mes couleurs et mes nouvelles chaussures, à son épanouissement et à son développement.

 

Par Annie Pelletier, coordonnatrice

 

 

Laisser un commentaire

Champs Requis *.